Les mayas et la tradition du massage

La place du massage chez les mayas

Les mayas ont toujours utilisé le massage corporel dans leurs traditions pour maintenir le corps en équilibre. Le rituel de massage permet de “rebouter” les muscles, les tendons, les ligaments, les organes digestifs ainsi que les nerfs. Les techniques de massage qu’utilisent les mayas selon leurs traditions légendaires servent à soigner les enfants, les hommes et les femmes, les personnes âgées et également les femmes enceintes.

 

Pourquoi le massage est-il si important chez les mayas?

 

Les mayas savent depuis des millénaires que les mains possèdent des capacités importantes au niveau énergétique. Ils pensent que le toucher possède un sensibilité extrême. En effet, la pulpe des doigts contient pas moins de 2000 terminaisons nerveuses par millimètres carrés de peau! C’est dire si les mains sont en soi un véritable don! Le massage par les mains est donc une technique très favorable pour relaxer le corps mais aussi l’esprit chez les mayas.

Dans le médecine traditionnelle mexicaine,  la sobada ou tallada, est très importante, car ces techniques sont parfaitement adaptées à toute personne en manque d’équilibre physique ou émotionnel. Dans les centres de soins corporels et les centres de remises en forme, de nos jours ces techniques sont appliquées afin de proposer une réelle relaxation.

 

Le massage tradition

 

Dans la médecine traditionnelle, il s’agit de masser en profondeur pour débloquer les muscles, les tendons, les ligaments, les nerfs et les os. Le massage traditionnel est puissant et implique une forte pression. Sachant que la pression seras différente en fonction de la corpulence de la personne qui reçoit le massage.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une maladie ou une pathologie pour prétendre à un massage rituel. Ces massages traditionnels permettent de garder le corps en équilibre, de conserver un bon état physique, mental et émotionnel. Le massage en général permet un meilleur état de santé et de bien être en général.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments